Le nouveau gouvernement de Nouvelle-Calédonie:11 membres...et un président Thierry Santa!

Les nouveaux membres, eux, ont été désignés par les urnes du Congrès le matin. Un scrutin de listes qui est allé très vite. Peu après 10 heures, ce qui s’est avéré n’être qu’une formalité était terminé. Le seizième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie avait ses onze élus pour débuter la cinquième mandature issue de l'accord de Nouméa: 

Thierry Santa est un homme politique anti-indépendantiste français de Nouvelle-Calédonie, né le  à Papeete (TahitiPolynésie française).

Fidèle du député puis sénateur Pierre Frogier, il est secrétaire général (et donc numéro deux) du Rassemblement de 2013 à 2016 et a été élu président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie, avec l'ensemble des voix non-indépendantistes de cette assemblée délibérative et législative locale, le  ; il le reste jusqu'au . Il prend la présidence du Rassemblement en , après la démission de Pierre Frogier.

LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT
- pour l’Avenir en confiance, Thierry Santa, Christopher Gygès, Isabelle Champmoreau, Yoann Lecourieux, ainsi que Vaimu'a Muliava de l’Eveil océanien;
- pour Calédonie Ensemble, le président sortant, Philippe Germain;
- pour l’UNI, Jean-Pierre Djaïwé et Valentine Eurisouké;
- pour l’UC-FLNKS et Nationalistes, Gilbert Tyuienon, Didier Poadyaliwane et Jean-Louis d’Anglebermes.

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut