Argelès-mer:bilan positif pour la saison 2018

 

En cette période de vacances de la Toussaint, la star des stations touristiques de la région Occitanie dresse un bilan de saison positif avec une tendance marquée par une concentration de la fréquentation sur le mois d’août et des taux d’occupation record en hôtellerie de plein air haut de gamme.

Les chiffres clés :

  • 80% de visiteurs français
  • 70% de professionnels du tourisme satisfaits de leur saison
  • 1/3 de l’activité touristique concentrée sur le mois d’août
  • 80% de taux moyen d’occupation en hébergement de plein air en juillet-août

Argelès-sur-Mer est la 1èredestination « littorale » à avoir mis en place un Observatoire de l’Activité Touristique, s’appuyant sur  la collecte des données de fréquentation des hébergeurs. Cet outil permet de mesurer la fréquentation touristique prévisionnelle et en bilan.

 
 

Un démarrage de saison tardif et un mois d’août marqué par une hausse de la fréquentation

Si les vacances scolaires démarrent de plus en plus tard, trois facteurs viennent principalement expliquer un démarrage de saison tardif :

     ·  La météo, capricieuse en juin/juillet puis radieuse sur l’Europe du Nord durant tout l’été, ce qui n’a pas favorisé le début de saison ni les courts séjours et autres réservations de dernière minute
     ·  Les grèves SNCF à répétition et l’incertitude des voyageurs quant à la possibilité de rallier le sud de la France, pour un week-end ou des vacances plus longues
     ·  L’effet Coupe du Monde, avec le retardement de la prise de décision au sujet des vacances

Si la saison a vraiment démarré à la mi-juillet, c’est le mois d’août qui fait le plein, en concentrant un tiers de l’activité touristique cette année.

Néanmoins, le mois de septembre devient de plus en plus populaire, notamment sur les courts-séjours et les réservations de dernière minute.

70% des professionnels du tourisme argelésiens se disent satisfaits de leur saison, avec un bilan de fréquentation stable ou en hausse ; ce chiffre monte à 75% en ce qui concerne les professionnels de l’hébergement de plein air.

Avec un taux d’occupation moyen de 81.6%, l’hôtellerie de plein air reste l’hébergement le plus prisé à Argelès-sur-Mer.

Sur juillet et août, les hébergements de plein air 5* sortent leur épingle du jeu, avec un taux d’occupation moyen de 94% et une stabilité sur toute la saison (taux d’occupation de 71% pour les 3* et 80% pour les 4*).

 
80% des visiteurs à Argelès-sur-Mer sont français
 

Si 80% des visiteurs sont originaires de l’hexagone, 1 touriste sur 5 est étranger à Argelès-sur-Mer, principalement en provenance de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne et du Royaume-Uni.

Malgré une météo estivale particulièrement clémente cette année sur le nord de l’Europe, la fréquentation des clientèles d’’Europe du Nord et d’Espagne reste stable et moins marquée par la saisonnalité, particulièrement pour l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Avec l’impact du Brexit, la clientèle britannique affiche une légère baisse, tandis que les marchés belges et néerlandais restent stables, notamment sur les ailes de saison.
 
 
Une offre touristique largement dominée par l’hébergement de plein air haut de gamme, prisé des familles

 

Le territoire d’Argelès-sur-Mer a totalisé 5.8M de nuitées cette saison, entre le 1eravril et le 1eroctobre 2018, avec 1/3 de l’activité concentrée sur le mois d’août. 73% des nuitées marchandes concerne l’hébergement de plein air, largement dominant sur le territoire d’Argelès-sur-Mer.

Sur les 98 021 lits touristiques que compte la destination, 56 000 appartiennent à l’hôtellerie de plein air, dont 70% en catégories 4* et 5*.

Les hôtels – notamment prisés pour les week-ends de printemps en avril et mai dernier – représentent 122 000 nuitées sur cette saison estivale.

Jean-Florent Boineau, Directeur de l’Office de Tourisme d’Argelès-sur-Merexplique : « Nous sommes heureux de clôturer une belle saison 2018 à Argelès-sur-Mer, succès que nous partageons avec les opérateurs touristiques locaux, qui d’année en année contribuent à valoriser l’offre de la destination, avec une offre d’hébergement et d’activités toujours plus qualitative. Nous espérons le même succès en 2019, avec bien sûr davantage de visiteurs, en particulier sur les ailes de saison. »

 

Source : G2A Consulting – OBSERVATOIRE ACTIVITE TOURISTIQUE ~ Bilan de la période estivale 2018

Pour plus d’informations : www.argeles-sur-mer.com

 
 
 

A propos d’Argelès-sur-Mer | 1ère station touristique du département des Pyrénées-Orientales, située entre mer et montagne à 25 km au sud de Perpignan, au pied du Massif des Albères, la commune d’Argelès–sur-Mer s’étend sur près de 6 000 hectares et 10km de plage, un village traditionnel et les deux réserves naturelles du Mas Larrieu et de la forêt de la Massane. L’Office Municipal de Tourisme d’Argelès-sur-Mer a pour mission de fédérer l’ensemble des acteurs de la station en vue de promouvoir et valoriser le territoire aux niveaux national et international.

www.argeles-sur-mer.com - FacebookTwitterInstagram

 

En cette période de vacances de la Toussaint, la star des stations touristiques de la région Occitanie dresse un bilan de saison positif avec une tendance marquée par une concentration de la fréquentation sur le mois d’août et des taux d’occupation record en hôtellerie de plein air haut de gamme.

Les chiffres clés :

  • 80% de visiteurs français
  • 70% de professionnels du tourisme satisfaits de leur saison
  • 1/3 de l’activité touristique concentrée sur le mois d’août
  • 80% de taux moyen d’occupation en hébergement de plein air en juillet-août

Argelès-sur-Mer est la 1èredestination « littorale » à avoir mis en place un Observatoire de l’Activité Touristique, s’appuyant sur  la collecte des données de fréquentation des hébergeurs. Cet outil permet de mesurer la fréquentation touristique prévisionnelle et en bilan.

 
 

Un démarrage de saison tardif et un mois d’août marqué par une hausse de la fréquentation

Si les vacances scolaires démarrent de plus en plus tard, trois facteurs viennent principalement expliquer un démarrage de saison tardif :

     ·  La météo, capricieuse en juin/juillet puis radieuse sur l’Europe du Nord durant tout l’été, ce qui n’a pas favorisé le début de saison ni les courts séjours et autres réservations de dernière minute
     ·  Les grèves SNCF à répétition et l’incertitude des voyageurs quant à la possibilité de rallier le sud de la France, pour un week-end ou des vacances plus longues
     ·  L’effet Coupe du Monde, avec le retardement de la prise de décision au sujet des vacances

Si la saison a vraiment démarré à la mi-juillet, c’est le mois d’août qui fait le plein, en concentrant un tiers de l’activité touristique cette année.

Néanmoins, le mois de septembre devient de plus en plus populaire, notamment sur les courts-séjours et les réservations de dernière minute.

70% des professionnels du tourisme argelésiens se disent satisfaits de leur saison, avec un bilan de fréquentation stable ou en hausse ; ce chiffre monte à 75% en ce qui concerne les professionnels de l’hébergement de plein air.

Avec un taux d’occupation moyen de 81.6%, l’hôtellerie de plein air reste l’hébergement le plus prisé à Argelès-sur-Mer.

Sur juillet et août, les hébergements de plein air 5* sortent leur épingle du jeu, avec un taux d’occupation moyen de 94% et une stabilité sur toute la saison (taux d’occupation de 71% pour les 3* et 80% pour les 4*).

 
80% des visiteurs à Argelès-sur-Mer sont français
 

Si 80% des visiteurs sont originaires de l’hexagone, 1 touriste sur 5 est étranger à Argelès-sur-Mer, principalement en provenance de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne et du Royaume-Uni.

Malgré une météo estivale particulièrement clémente cette année sur le nord de l’Europe, la fréquentation des clientèles d’’Europe du Nord et d’Espagne reste stable et moins marquée par la saisonnalité, particulièrement pour l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Avec l’impact du Brexit, la clientèle britannique affiche une légère baisse, tandis que les marchés belges et néerlandais restent stables, notamment sur les ailes de saison.
 
 
Une offre touristique largement dominée par l’hébergement de plein air haut de gamme, prisé des familles

 

Le territoire d’Argelès-sur-Mer a totalisé 5.8M de nuitées cette saison, entre le 1eravril et le 1eroctobre 2018, avec 1/3 de l’activité concentrée sur le mois d’août. 73% des nuitées marchandes concerne l’hébergement de plein air, largement dominant sur le territoire d’Argelès-sur-Mer.

Sur les 98 021 lits touristiques que compte la destination, 56 000 appartiennent à l’hôtellerie de plein air, dont 70% en catégories 4* et 5*.

Les hôtels – notamment prisés pour les week-ends de printemps en avril et mai dernier – représentent 122 000 nuitées sur cette saison estivale.

Jean-Florent Boineau, Directeur de l’Office de Tourisme d’Argelès-sur-Merexplique : « Nous sommes heureux de clôturer une belle saison 2018 à Argelès-sur-Mer, succès que nous partageons avec les opérateurs touristiques locaux, qui d’année en année contribuent à valoriser l’offre de la destination, avec une offre d’hébergement et d’activités toujours plus qualitative. Nous espérons le même succès en 2019, avec bien sûr davantage de visiteurs, en particulier sur les ailes de saison. »

 

Source : G2A Consulting – OBSERVATOIRE ACTIVITE TOURISTIQUE ~ Bilan de la période estivale 2018

Pour plus d’informations : www.argeles-sur-mer.com

 
 
 

A propos d’Argelès-sur-Mer | 1ère station touristique du département des Pyrénées-Orientales, située entre mer et montagne à 25 km au sud de Perpignan, au pied du Massif des Albères, la commune d’Argelès–sur-Mer s’étend sur près de 6 000 hectares et 10km de plage, un village traditionnel et les deux réserves naturelles du Mas Larrieu et de la forêt de la Massane. L’Office Municipal de Tourisme d’Argelès-sur-Mer a pour mission de fédérer l’ensemble des acteurs de la station en vue de promouvoir et valoriser le territoire aux niveaux national et international.

www.argeles-sur-mer.com - FacebookTwitterInstagram

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut