Mesdames, Messieurs, Adhérents et Sympathisants du CIFORDOM je veux vous souhaiter une belle année 2021 malgré les misères que nous fait toujours vivre la Covid 19.

Bien-sûr, le vœu que vous ne soyez pas atteints par ce virus et que la santé soit avec vous. En 2020, l'équipe du CIFORDOM s'est adaptée pour mener à bien ses actions et tenir ses engagements. A l'image des Prix Goncourt, Femina et Nobel les noms de nos lauréats ont été annoncés et bien accueillis et nos autres actions en faveur de la lecture ou de l'histoire de l'esclavage ont eu lieu, mais au rythme des décisions gouvernementales. Le CIFORDOM croit que la société française doit évoluer. A compétence égale, les chances devraient être égales. En 2021, nous allons bien-sûr continuer nos initiatives en faveur des originaires d'outre-mer et tenter d'étoffer notre équipe pour mieux faire. En 2021, le CIFORDOM veut être plus solidaire que jamais et développer ses actions en faveur de la lecture avec le Réseau LAM (Lire à la Maison), développer ses actions en milieu scolaire avec le Prix Littéraire FETKANN Maryse Condé et mieux participer à la lutte contre le racisme, les discriminations et les préjugés. Il faut changer les mentalités en France pour que les altérités qui la composent, soient acceptées, pour que cessent les discriminations à notre égard, pour que l'histoire de l'esclavage soit enseignée conformément à la Loi Taubira qui fête cette année ses vingt ans. Nous y sommes très sensibles parce que la connaissance de cette histoire est propice à la décolonisation des pensées et à sortir la francophonie du "francocentrisme" que nous connaissons. En 2021, Profitons du temps libre Covid pour lire et faire lire des auteurs et autrices porteurs d'idées novatrices à contre-courant comme jadis " Les Lumières" : Frantz Fanon, Maryse condé, Edouard Glissant, Toni Morrison, Aimé Césaire, Achille Mbembé, Fabienne Kanor, première femme lauréate du Prix Littéraire FETKANN ! Maryse Condé, Check Anta Diop, Gisèle Pineau, Mahmoud Darwich, Léopold Sédar Senghor, Victor Hugo, sans oublier Faïza Guene, Malcom Ferdinand, Maboula Soumahoro, lauréats du Prix Littéraire FETKANN Maryse Condé 2020 dont les écrits narrent des vécus que ne peuvent appréhender ceux qui ne les vivent pas. Oui, il y a des Français racistes, des Allemands, des Américains, des Antillais, des Africains; tout simplement des femmes et hommes stupides et ignorants sont partout.

En 2021, prenons le risque d'être considérés comme des diables noirs par les pseudo-spécialistes-chroniqueurs des chaînes d’info-continue qui trop souvent, par ignorance, plus que par méchanceté contestent des évidences et dont les affirmations mettent de l'huile sur le feu et divisent notre société française. Luttons contre l'ignorance, favorisons le savoir, plaidons pour que l'Éducation nationale s'y engage sans temps-morts et que les médias organisent des débats pluralistes et contradictoires. Appelons de nos vœux la naissance d'une revue de Sciences Humaines "noirblanc-beur" dont l'ambition serait de parler de l'histoire des différentes identités qui composent le peuple de France, de leur apport, de leur espoir, dans l'esprit de l'article 1er de la déclaration universelle des Droits de l'homme. esdames et messieurs, chers adhérents, chers sympathisants la Citoyenneté se vit au quotidien, souvent dans les associations, qui jouent vous le savez un rôle important pour faire bouger la République, faire éclore et voter de nouveaux progrès. Dans cette France aux identités culturelles multiples, leurs associations sont à l'origine de très nombreuses propositions et événements culturels et citoyens pour unir le peuple de France. Les associations ultramarines ont su défendre ce que nous sommes, nos intérêts et ont remporté de belles victoires : les dates du 10 et 21 mai pour célébrer les abolitionnistes et honorer nos aïeux et les combattants de la liberté, la loi Taubira du 23 mai 2001 ou la France reconnaît la traite et l'esclavage comme crimes contre l'humanité, bref...on pourrait même citer la loi de départementalisation de 1946 et la loi d'égalité réelle du 4 août 2014 qui ont fait l'objet de longs et difficiles débats. Les associations ultramarines défendent nos spécificités et nos identités, elles mènent des combats, organisent des rencontres culturelles et festives ; mais les choses ne se font pas sans moyens humains et financiers. Elles ont besoin d'adhérents et de sympathisants pour réussir et aller au succès. esdames et messieurs, adhérents et sympathisants du CIFORDOM, l'association a vieilli, elle a 39 ans, mais elle a gardé la haute idée qu'elle se faisait des originaires d'outre-mer en 1982 et porte le même respect et la même reconnaissance aux combattants de la liberté : Solitude, Toussaint Louverture et aux combattants de la liberté inconnus.

CIFORDOM Centre d’Information, de Formation, Recherche et Développement pour les originaires d’Outre-Mer Association (loi de 1901) de Jeunesse et d’Education Populaire, agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports 4 bis, avenue de la Division Leclerc – BP 30 – 91301 MASSY CEDEX - Tél. 01 69 30 72 84 – Fax 01 60 11 35 84 e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www.cifordom.net Malgré la Covid et les incertitudes, les vœux du CIFORDOM pour vous, pour nous en 2021, sont des vœux d'espoir. "Tant qu'il y a vie, il y a espoir" Le CIFORDOM vous attend, le CIFORDOM vous souhaite la meilleure année possible.

José PENTOSCROPE Président du CIFORDOM

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut