Assises économiques des Outre-mer-Paris-13/14 octobre 2020

 
 
 
 
Un nouvel événement économique pour les ultramarins et leurs partenaires

Les Assises économiques de l’Outre-mer
des Terres d’excellences
13-14 octobre 2020, Newcap Event Center à Paris
 
 

Au-delà des cartes postales, les territoires d’Outre-mer sont parfois mal connus de l’Hexagone. Ils se connaissent aussi peu entre eux. Dans leurs diversités, les Outre-mer possèdent de nombreux atouts (climat, biodiversité, culture, jeunesse …) qui en font des territoires d’excellences.

Pour favoriser la croissance des Outre-mer en rassemblant l’ensemble des décideurs politiques et économiques qui font leurs forces, le Groupe Ouest-France, le marin et Ilago, en partenariat avec la Fédération des Entreprises des Outre-mer et le Cluster Maritime Français, et avec le soutien du Ministère des Outre-mer, organisent la première édition des Assises économiques de l’Outre-mer, les 13 et 14 octobre 2020, au New Cap Event Center à Paris, autour du thème central : les territoires d'Outre-mer, des Terres d'excellences"
Cet événement n’a pas vocation d’être un rendez-vous pour les métropolitains posant un regard lointain sur les Outre-mer depuis l’hexagone. C’est pourquoi, les prochaines éditions des Assises économiques de l’Outre-mer seront organisées alternativement entre la métropole et les trois océans des territoires ultramarins français : Atlantique, Indien et Pacifique.
Lieu de débats, les conférences et tables-rondes sont au cœur du programme des Assises avec une volonté forte des organisateurs : que les ultramarins soient les premiers acteurs des prises de paroles afin de faire partager leurs expertises, leurs problématiques et les solutions qu’ils mettent en place sur leurs territoires. Chaque thématique donnera lieu à un « zoom » vers un territoire d’Outre-mer, une expérience, une initiative.

Les principaux thèmes qui seront débattus 
  • Jeunes : comment se former et travailler sur son territoire ?
  • Entreprendre en Outre-mer : un défi et une chance
  • Les Outre-Mer, un atout stratégique pour l’Union Européenne et la France dans le monde
  • Le tourisme, un atout à réinventer
  • Entre air et mer, l’enjeu du transport aérien et portuaire
  • Développer l’économie, protéger l’environnement
  • L'Outre-mer dans la presse hexagonale
  • Agriculture, la tradition en mutation
  • Le développement par le numérique
     
Les Assises économiques des Outre-mer ont également pour objectif d’offrir à ses acteurs des tribunes à fort impact. La dimension de « networking » occupera quant à elle une place importante dans l’ADN de ce nouveau rendez-vous. Les pauses proposées aux participants entre les conférences et les cocktails démultiplieront les occasions de développer leur carnet d’adresse.
 
 
Quelques chiffres
 
  • Les Outre-mer se sont 12 territoires la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte, La Nouvelle-Calédonie, La Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres Australes et Antarctiques Françaises et les îles de Wallis-et-Futuna. 12 territoires répartis dans 3 océans (Atlantique, Indien, Pacifique) dans les 2 hémisphères.
  • Les départements et collectivités d’Outre-mer comptent environ 2,75 millions d’habitants, dont 1,2 millions de jeunes, soit 4% de la population française.
  • Grâce aux Outre-mer, la France possède le deuxième domaine maritime mondial (11 millions de Km2) ce qui est une chance économique indéniable mais également une lourde responsabilité environnementale avec notamment 10% des récifs coralliens (quatrième rang mondial avec 55 000 km2) et 20 % des atolls du monde.
  • Les Outre-mer accueillent 80% de la biodiversité française.
  • 223 000 entreprises en Outre-mer, soit près de 5 % des entreprises françaises.
  • Un niveau général des prix 10% supérieur à celui de la Métropole.
  • 80% des logements éligibles au logement social
  • Taux de chômage de 22% dans les départements et régions d’outre-mer, soit près de 2 fois et demie supérieur à celui de l’hexagone.
  • Le secteur du tourisme représente en moyenne 10% du PIB des territoires d’outre-mer. (dans les iles caribéennes le tourisme représente 20% à 50% du PIB).
  • Le nombre de croisiéristes est en plein essor et bénéficie grandement aux destinations d’outre-mer. En 2017, les destinations françaises d’outre-mer ont enregistré +6,8% d’arrivées de passagers en escale par rapport à 2016.
 
 
What do you want to do ?
New mail

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut