La radicalisation : un film les revenantes, un aumônier féminin musulman, et des causes multiples…comment agir dans tous les milieux ?

Sur invitation du réalisateur-photographe guadeloupéen Gérard Théobald et de l’organisatrice l’aumônier musulman Samia Selmani, j’ai assisté à la projection-débat du film de Marion Stalens, les revenantes, à Perpignan, en Occitanie, ma nouvelle région.

LA RADICALISATION source wikipedia

La radicalisation est un processus dynamique par lequel un individu accepte et soutient l’extrémisme violent de manière croissante.

Elle renvoie à un ensemble de gestes qualifiés d'« extrêmes » qui découlent d'une interprétation idéologique et littérale des principes d'un système, qu'ils soient politiques, religieux ou économiques.

Selon The International Centre For The Study Of Radicalisation And Political Violence (ICSR), la radicalisation mène à « différents types d'activisme extrême, incluant le terrorisme.

LES REVENANTES

les revenantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marion Stalens

stalens marion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce documentaire de 80 minutes est l’œuvre de la réalisatrice belge Marion Stalens , sœur de Juliette Binoche,a qui nous devons quelques pépites sur des sujets de société qui lui tiennent a cœur :

la condition des femmes, l’immigration, le handicap, l’Afrique, la liberté d’expression, la création artistique…..avec la question sous-jacente : comment faire pour vivre ensemble quand on est différent.

Le film-documentaire

Des femmes, parties rejoindre la Syrie, et d'autres qui ont failli suivre cette voie, évoquent leurs parcours sans faux-semblants. Certaines sont nées de familles musulmanes, d'autres non. Elles retracent les étapes de leur plongée dans la radicalisation.

Elles témoignent du quotidien des femmes sous Daech et de leur difficile retour. Comment se reconstruire ? Autour d'elles, en contrepoint, des familles déchirées tentent de comprendre. Toutes ces femmes ont adhéré un jour au système de pensée djihadiste et toutes en sont sorties. Peut-on faire, avec elles, le pari de la résilience ?

Lors du débat présidé par Samia Selmani, l’auteur-réalisatrice Marion Stalens s’est exprimée, ainsi que le linguiste Abdelilah Mniai, une ex-détenue, Fatima, « caillera » embrigadée, mais sauvée par le gong, avec en conclusion le réalisateur-photographe antillais Gérard Théobald.

les revenantes 2 

AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Marion Stalens

MUSIQUE ORIGINALE

Mathias Duplessy

PRODUCTION / DIFFUSION

CinétévéFrance Télévisions

PARTICIPATION

ProcirepAngoa-AgicoaFonds Images de la diversité – Commissariat général à l'égalité des territoiresCNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

CinétévéADAV

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
 
  • Distributeur(s) :
 
Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
En savoir plus

SAMIA SALMANI

selmani samia 2

Aumônier en centre pénitentiaire référent dans les Pyrénées-Orientales, la Franco-algérienne Samia Selmani est aussi présidente du Centre Méditerranéen de Civilisation Musulmane,

secrétaire adjointe de l'Amitié interreligieuse, auteur de nombreux essais, docteur en littérature et civilisation comparée, conférencière, enseignante en lettres et langue arabe.

Native d’Oran, cette franco-algérienne surdiplômée se voue corps et âme à faire connaitre et respecter les 5 piliers de l’islam* tout en défendant la cause des femmes musulmanes.

Tous les samedis depuis 2013, elle exerce sa fonction d’aumônier à la Maison d’arrêt de Perpignan.

Elle procède par rencontres individuelles et groupes de paroles. Elle intervient auprès des détenues musulmanes en communiquant sa foi pour leur remonter le moral, plutôt qu’en faisant la morale.

Avec une force de caractère peu commune, Salmia qui prêche pour l’égalité hommes/femmes n’abandonne jamais ces combats pour exposer les vrais préceptes de l’Islam, dénaturés par des humains qui parodient l’acte de se soumettre à Dieu,

d’une manière volontaire, en substituant leurs pensées négatives aux Hadith** qudussi et hadiths prophétiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gérard Théobald à la conclusion

theobald gerard

 

 

 

 

 

Gérard Théobald , installé dans la capitale des gaules, Lyon,cumule différentes casquettes en parallèle de son métier de réalisateur.

Son œuvre documentaire est un parcours citoyen autour de la « Mémoire partagée » notamment des populations héritières de l’esclavage et de la colonisation.

Elle est pertinente à toutes réflexions sur le paradoxe de la société française.

Gérard Théobald défend l’indépendance du Cinéma qu’il considère comme une condition nécessaire pour tenir son rôle de pédagogue et de médiateur, comme n’importe quel Art qui se respecte.

www.https://4tan.eu

Mon opinion/Christian Bidonot

bibiguide2019

 

 

 

 

 

 

D’origine martiniquaise, catholique et depuis peu installé à Amélie-les-Bains, je continue la promotion des régions d’Outre-mer et des ultramarins a travers un site et un guide.

Appréciant fortement la région occitane, je découvre petit à petit ses richesses historiques, économiques (industrie et agriculture), touristiques et culturelles,

ainsi que des gens formidables, des catalans et des occitans que je côtoie,  et de nouvelles relations comme Samia Selmani qui peut me faire connaitre la communauté musulmane et Max qui devrait m’introduire dans la communauté gitane.

La radicalisation touche également les communautés antillaises et réunionnaises avec la mixité raciale dans les banlieues de l’hexagone, mais aussi nos territoires avec des jeunes déçus de leur sort au pays .

Ne faisons pas l’autruche en préservant des liens solides, basés sur la trilogie famille-école-religion, qui font le ciment de notre communauté.

https://www.topoutremer.com avec une rubrique https://www.topoutremer.com/top-occitanie

*Initiation a l’islam paru en 2017

initiationalislam

Les 5 obligations canoniques :

La profession de foi

La prière rituelle

L’aumône légale

Le jeûne du Ramadan

Le pèlerinage à la Mecque

Pour vous procurer les derniers exemplaires d’Initiation à l’Islam, disponibles à la vente

Contactez Samia Selmani 07 68 15 77 68  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]

 

 

 

 

 

 

 

** BREVIAIRE source wikipédia, Salma Selmani et linguiste Abdelilah Mniai

ADAN : l’appel de la prière

ALLAH ( 'AllāhÉcouter, écrit اللّٰه) est le mot arabe qui désigne « Dieu », et signifie littéralement, « le Dieu » avec un article défini, faisant référence à un Dieu considéré par principe comme unique, le « dieu unique » des religions issues du judaïsme.

À l’époque préislamique, un dieu nommé Allah existe au sein du panthéon polythéiste arabe, et est un dieu créateur.

Par extension, Allah fait en général référence au Dieu unique dans l'islam, « créateur de l’univers ou ‘âlam, pourvu, dans le Coran, de qualificatifs tels que « puissant »,  « savant »,  « clément », etc. »1.

L'islam attribue 99 noms à ce Dieu unique, appelés « les plus beaux noms de Dieu ».

AL-KHOL, ce mot définissait un mélange à base de poudre d'antimoine, utilisée pour se noircir les yeux,  Ce terme finit par désigner tout produit obtenu par distillation

et les pharmaciens sont les premiers à apparenter l'alcool au vin. On le connaît depuis sous de nombreuses formes, diverses et variées

CALIFE : titre du chef suprême des musulmans

CORAN : Le Coran (en arabe : القُرْآنal-Qorʾān?, signifiant « la récitation ») est le texte sacré de l'islam. Pour les musulmans, il reprend verbatim la parole du Dieu unique, Allah.

Œuvre de l'Antiquité tardive, le Coran reste le premier et le plus ancien livre connu en arabe jusqu'à ce jour. La tradition musulmane le présente avec un caractère spécifique d'inimitabilité dans la beauté et dans les idées.

Pour les musulmans, le Coran regroupe les paroles de Dieu, révélations (āyāt) faites au dernier prophète et messager de Dieu Mahomet (محمدMuḥammad, « le loué ») à partir de 610–612 jusqu'à sa mort en 632 par l'archange Gabriel (جبريلJibrīl).

Le Coran est parfois appelé simplement al-kitāb (« le Livre »), adh-dhikr (« le Rappel ») ou encore al-furqān (« le Discernement »). En ce sens, il est, pour les musulmans, l'expression d'un attribut incréé de Dieu adressée à l'intention de toute l'humanité.

DJINNS : Etres invisibles que tu ne vois pas, mais qui sont autour de toi et dans le ciel

EL HAJJ : le pèlerinage

EL HIRA : l’exode ou l’immigration

EL ZAKET : l’aumône légale

HADITH QUDUSSI : les paroles du prophète Mohamed telles qu’il les a reçues par Dieu

HADITH PROPHETIQUE : les paroles, les actes, les attributs et les accords du prophète, soigneusement rapportés par ses pieux compagnons, expliquant et développant le sens des versets coraniques.

IMAN : Titre donné en Islam sunnite au calife choisi non forcément parmi les descendants du Prophète, mais parmi les membres de sa tribu, alors qu'en Islam chiite la lignée des Imams ne peut être que celle des descendants d'Ali.

IRHAM : état de consécration rituelle, de sacralisation. Il symbolise l’entrée dans l’univers sacré.

ISLAM : acte de se soumettre à dieu d’une manière volontaire

L'islam (arabe : الإسلام ; Alʾislām, la soumission et la sujétion aux ordres de Dieu1) est une religion abrahamique s'appuyant sur le dogme du monothéisme absolu (تَوْحيدtawhid) et prenant sa source dans le Coran, considéré comme le réceptacle de la parole de Dieu (اللهAllahrévélée à Mahomet (محمّدMuḥammad),

proclamé par les adhérents de l'islam comme étant le dernier prophète de Dieu2, au viie siècle en Arabie au sud-ouest de l'Asie3. Un adepte de l'islam est appelé un musulman ; il a des devoirs cultuels, souvent appelés les « piliers de l'islam ».

JIHAD ou  DJIHAD également écrit jihâd ou djihâd (جهاد en arabe)1, est un devoir religieux au sein de l'islam et du babisme. En arabe, ce terme signifie « abnégation », « effort », « lutte » ou « résistance », souvent traduit à tort par « guerre sainte ».

Le mot jihâd est employé à plusieurs reprises dans le Coran, souvent dans l'expression idiomatique « al-ǧihād bi amwalikum wa anfusikum » qui peut se traduire par « lutter avec vos biens et vos âmes ». Ainsi, le jihad peut aussi être défini par l'expression « faites un effort dans le chemin de Dieu ».

KAABA : Un grand cube noir qui se trouve au centre de la mosquée El Haram à la Mecque, lieu sacré de tous les musulmans

MAHOMET Mahomet (en arabe محمد, retranscrit en Muḥammad), également dit Muḥammad ou Mohammed, de son nom complet Abū al-Qāsim Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al-Muṭṭalib ibn Hāshim,

est un chef religieuxpolitique et militaire arabe issu de la tribu de Quraych. Fondateur de l'islam, il en est considéré comme le prophète majeur. Selon la tradition islamique, il serait né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632.

Les musulmans le considèrent comme le dernier des prophètes du monothéisme, au sens où il termine et scelle le cycle de la révélation monothéique abrahamique.

Ses biographies religieuses rapportent qu'il enseignait à ses premiers compagnons (sahabas) les versets du Coran, qu'il présentait comme la parole même de Dieu (Allah en arabe), transmise à lui par l'archange Gabriel.

Le Coran aurait été compilé après la mort de Mahomet, à partir de transcriptions sur des supports divers, par ses disciples.

Par ailleurs, ses actions et ses paroles forment la sunna, qui est la seconde source à la base du droit musulman.

OUMMA : la communauté musulmane…mais cela peut s’entendre par la communauté universelle : l’humanité

SOURATE : Une sourate ou surate (en arabe : sūraʰ, سورة, pl. sūwār, سور, « sourate, rangée de pierres, mur » ; en araméen : śirţâ/śûrat : « ligne, écrit »2) est une unité du Coran formée d'un ensemble de versets.

Le mot sourate est souvent traduit par « chapitre » par comparaison avec les chapitres de livre de la Bible, à la différence que les sourates ne sont pas dans le Coran en ordre chronologique.

Post scriptum

Une dizaine de cadres et d'aumôniers musulmans viennent de suivre un cursus pour apprendre à lutter contre la radicalisation. Ce dispositif innovant pourrait être étendu à toute la France. https://www.lejdd.fr/Societe/ces-imams-luttent-contre-la-radicalisation-3903668

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut